mercredi 24 août 2011

Mon appartement d'amoureux à Paris

Palais Royal (Lomo Lca +)

J'habitais encore rue Vieille du temple lorsque j'ai acheté Appartements de filles à Paris.

C'était juste après avoir rencontré en vrai Sylvia Toth, la créatrice de Warmi. (Je suis fan de cette marque, dont les pièces -superbes- sont fabriquées par des artisanes d'une coopérative à Tausa, en Colombie). J'étais curieuse d'en savoir un peu plus sur elle mais c'est dans un autre livre des Editions Paumes qu'un chapitre lui est consacré.

J'avais aussi glissé dans mon caddie numérique (chez Müm) les Appartements d'amoureux à Paris, un livre d'actualité, alors que nous allions emménager dans notre appartement du Canal Saint Martin. C'est le grand choc de cet été un peu ennuyeux (parce que non chômé***)- et qui l'a rendu tout à fait savoureux. Epicé et tendre à la fois.

Mon nouveau quartier me plaît beaucoup. J'y avais déjà des habitudes (il fait si bon habiter tout près) : le Verre Volé, Les Enfants Perdus (rue des Récollets), Sésame, l'Hôtel du Nord, La boulangerie Du Pain et des Idées (adresse sur la sellette depuis qu'elle m'a révélé certaines coïncidences étranges. Je dois mener l'enquête aussi!). Pour faire les boutiques, je vais rue de Marseille (le génial Centre Commercial- et ses inaugurations, bien peuplées et arrosées au vin nature, tous les stocks des enseignes nationales - et bien sûr APC. Ce magasin dispose d'un siège très confortable qui plaira à celui qui doit patienter pendant les essayages : l'histoire vécue de la jupette à carreaux).

J'ai aussi découvert de nouvelles adresses préférées : la Galerie Végétale (rue des Vinaigriers) pour l'espace stupéfiant, les plantes et les conseils botaniques, Le Comptoir Général (surtout pour les événements, le Blend Art Day m'a vraiment plu, j'y ai participé à un atelier de lomography), le Café A (pour Architecture et pour le cloître mignon- j'aime y observer les "résidents" qui habitent le couvent mais ne sont pas des nonnes), et la Cantine de Quentin- "Vous voulez un autre cheesecake? Parce que les deux filles ont tout mangé".

*** J'ai tout de même étrenné mon nouveau maillot de bain blanc à pois dans la mer belle (et glacée) du pays bigouden, dans le Finistère. Il s'est révélé très impudique une fois mouillé, mais comme l'eau était si froide, la plage était déserte. La transparence du bikini nous bien fait rigoler, Lou et moi, mais juste nous deux.

4 commentaires:

MM a dit…

La terrasse du Café A est fantastique, Sésame est toujours sur ma to-do list, et je vais essayer d'emmener mon poulet chez les enfants perdus, car leur cheesecake risque fortement de lui plaire.
Cela dit, si j'habitais près du Pain et des Idées, je ne bouderais pas mon plaisir, parce que les tartelettes, elles, on ne les trouve pas ailleurs.

Cléo a dit…

Oui le cheesecake des enfants perdus remporte tous les suffrages. Et puis je trouve que l'accueil y très agréable.
Tu as raison pour Du Pain et des Idées, j'ai pris mon petit déjeuner chez eux aujourd'hui!
Bon voyage.

Joseph the Butler a dit…

Is this how you say "Love Shack" en francaise?

Mary Kay sent me to your page.

Cléo a dit…

Yes indeed!
Thanks Mary Kay to bring me some new readers.