samedi 22 août 2009

Avoir du goût*

Robe Bruuns Bazaar en daim rose (sublime). L'ai abîméee hier en allant écouter (voir?) Paul Van Dyk. Erreur cuisante. (Comme ma facture chez le teinturier j'imagine)

*Avoir du goût :
- Ce truc n'a pas de goût 
- Cette femme a bon goût
- Vous avez eu du goût! (= vous vous êtes amusés, dans la bouche de ma mamie, avec fort accent douarneniste)

Oui, j'ai eu du goût...

Le pain-beurre

J’y pensais, en guise d’exhorte au lever, du fond de mon petit  lit superposé (j’étais en bas, la Grande en haut), à la tartine de pain-beurre du petit-déjeuner. Se couper une jolie tranche fine de pain "moulé" bio. La glisser dans le grille-pain. Ouvrir l’emballage Vichy de la grosse plaquette de beurre  demi-sel Paysan Breton (nous sommes à Douarnenez, Finistère dans les 90’). Tartiner  de beurre jaune le pain encore chaud, à la mie crousti-fondante. La saupoudrer (parfois, mais plutôt au goûter) de chocolat poulain (le beurre fondu se doit de se mêler à la poudre et donner une crème brune).


Les galettes "de pommes" de Mamie

Goût inimitable. Unique. De toutes petites crêpes (elle faisait cinq par poëlle),  qui grésillaient dans le beurre chaud, fourées de petites pépites de pommes fondantes. Délice absolu. "Alors, elles sont bonnes mes galettes de pommes?" s'enquérait Mamie au fourneau. Papi râlait en grommelant "Mes?! Qui a coupé les pommes et tourné la pâte?". Ils se chamaillaient sans cesse, Papi et Mamie. Mais elle avait toujours le dernier mot. La devise de Papi "Se taire, c'est servir". Eternelle, elle aussi.


Le flan pas encore cuit de Lou à la petite cuillère

Nous plongions nos cuillères dans la jatte pleine du mélange encore chaud de lait,  sucre roux, oeufs ,rhum sur fond de caramel. Addictif. Nous ne pouvions pas nous arrêter. Lou pestait "Arrêtez! Il n'en restera plus". Seule le clap de la porte du four stoppait les deux soeurs gourmandes. Après, il nous fallait attendre la cuisson au bain-marie et le long refroidissement. C'était aussi exquis bien frais. Mais moins rigolo.

1 commentaire:

jess a dit…

Le plus gros problème n'est pas le teinturier, c'est bien que l'on voit fort mal la robe sur cette photo!